Search
Le Restaurant

Vincent Croizard

A l’abri de l’effervescence de la ville, et pourtant au coeur du Vieux Nîmes et de ses monuments, feutré, élégant et chaleureux, ce lieu offre des espaces contemporains voués à la convivialité.

Au bout du couloir, de belles ambiances raffinées s’ouvrent à vous, lovées autour d’une terrasse et d’un jardin inattendus. Le charme exquis d’un lieu qui a une âme et où chaque détail compte.

Nos salles s’ouvrent sur un écrin de verdure et de fraîcheur parfaitement dépaysant. Le jardin vous envoutera de quiétude et de senteurs parfumées pour une parenthèse tout en douceur.

Le mot

Du Chef

Tel un compositeur sur des partitions, j’élabore d’abord mes recettes sur papier et sur la mémoire des goûts. Orchestrant le trio saveur/texture/couleur, j’aime jouer sur les contrastes et les équilibres, sur des associations atypiques et insolites.

Hors normes mais sans prétention, ma cuisine, faite de curiosité, d’aventure et de découvertes gustatives à partager, vit au gré des couleurs du marché et des coups de cœur pour un produit.
Une totale liberté d’expression.

De mes racines exotiques j’ai gardé la fascination des épices et autres herbes parfumées, comme des dissidences de goût qui font vibrer le palais.
Je propose une cuisine qui ose, vivante et pétillante, audacieuse, avec des accents d’ailleurs, des clins d’œil au présent avec des produits d’hier ou de demain.

Vincent Croizard

L'avis des

Guides

Le Gault & Millau

Il ne fait pas la cuisine de tout le monde, sa maison, planquée à quelques minutes de la Maison Carrée, n’est pas non plus celle de tout le monde (il faut toujours tirer la chevillette, c’est-à-dire sonner pour qu’on vous ouvre) et sa table s’adresse aux initiés et aux mangeurs curieux. Attaché à sa ville, Vincent Croizard est un chef intransigeant qui traque le bon produit et sait l’accommoder d’une façon personnelle et gourmande : muge fumé, simplement rôti, au thym sur une soupe de poisson de roche au safran, pageot en vapeur de poivre, gin Mare (un gin très aromatique produit en Espagne) et basilic, cannelloni d’aubergine en caponata, pigeon des Costières et jus réduit de cacao à la cartagène, beau dessert tomate confite à froid à l’origan sur un riz au lait vanillé. Le tout s’engouffre dans un menu à 48 € d’un beau rendement pour autant de découverte, la cave est intéressante, bien fouineuse sur son vignoble, le service proche et détendu, sous la supervision de Gisèle. Remarquable menu Affaires à 28 € pour le déjeuner.

Le Guide Michelin

Dans une rue étroite près du Carré d’Art, il faut d’abord sonner à la porte de cette discrète maison de ville. Surprise : celle-ci cache une salle lumineuse et contemporaine, ouverte sur un patio. Atmosphère feutrée et jolie cuisine créative, osant des mariages inédits.

Le Guide Hubert

Dans cette maison très élégante, où se côtoient de fidèles connaisseurs, le bonheur gourmand est toujours là. Vincent Croizard ne laisse rien au hasard et sa cuisine essentiellement axée sur un assemblage de saveurs vous surprendra. Les produits sont authentiques et frais. Belle carte des vins signée Gisèle Croizard.

Le Bottin Gourmand

Dans le vieux Nîmes, une table discrète où tout est raffinement et qualité, beau décor sobre et contemporain, terrasse de charme ouverte sur un petit jardin. C’est en magicien des saveurs que Vincent Croizard signe une grande cuisine contemporaine, élaborée à partir de produits de tout premier ordre. Et, c’est en orfèvre qu’il cisèle chacune de ses assiettes. Accords mets/vins parfaitement conseillés par Gisèle Croizard.

Sorry, the comment form is closed at this time.